Régionales en RA : Lyon, rive gauche

A l’occasion des élections régionales, immersion dans les meetings ou les fédérations PS et Europe Ecologie, en observateur… Chez Europe Ecologie, l’énergie des décomplexés et du candidat Philippe Meirieu. Au PS, le ronronnant JJ Queyranne, diesel en costard.

2010-03-06-1etour-PS-Fede-2010-03

Par voie de presse ou lors des débats entre candidats, on a su les relations quelques peu tendues entre le baron quasi-assuré de retrouver son siège, et le jeune loup émotif et tête de liste d’un rassemblement qui ne veut plus être réduit à la portion congrue. Une campagne sans trop d’effort et l’agacement de JJQ face aux over-réactions peu corporate du néophyte ; le pédagogue peu enclin à encaisser les multiples réprimandes, renvoyé à son passé. Les négociations du second tour s’avéraient compliquées, elles le seront. Des difficultés de dialogue entre des partis ou mouvements de même bord qui peuvent expliquer en partie la forte abstention de ces élections.

 2010-03-10-1etour-PS-Fede-2010-03

Ça promet pour l’objectif Présidentielles 2012 d’un PS qui, de Solférino, clame son unité à pas un peu forcé. Mais les Régionales ont encore permis à Georges Frêche (et un Gérard Collomb solidaire) ou Ségolène Royal de se démarquer de la hiérarchie nationale du parti. JJ Queyranne aussi, dans son style, qui la veille du scrutin du premier tour fait ajouter à ses affiches le bandeau à la rose jusqu’ici étonnamment absente. La « barronnite » continue de sévir, Martine Aubry peine à concrétiser cette cohésion clamée à chaque coin de micro. La Première Secrétaire du PS devra faire face dans son propre camp aux barons locaux et à la « menace » DSK. Mais elle n’avait peut-être pas prévu de devoir autant composer avec le poids de l’allié Europe Ecologie, dont l’émancipation est plus que douloureuse pour le PS au sein des régions.

2010-03-07-1etour-PS-Fede-2010-03

Quid depuis 2002 et le départ de Jospin ? Une évolution bien lente, une remise en cause incomplète à tous niveaux pour un PS encore trop habitué à la place du roi et qui commence à peine à rajeunir son image, du moins ses cadres. En face, le rassemblement de proximité Europe Ecologie en voie de mutation impulsée par les Verts, principale alternative aux déçus du PS autant qu’aux post-pubères de l’extrême gauche pas pressés de rejoindre un parti certes dominant mais à la moyenne d’âge élevée et à la capacité de réaction bien empesée.

Allez, on s’y met, pas envie que 2012 soit encore l’année de la loose.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s