Manif pour tous à Lyon : Marianne déconne

En ce dimanche 5 mai ensoleillé, Lyon était l’épicentre des opposants à la loi Taubira autorisant le mariage pour toutes et tous. Entre 9000 et 2000 manifestants selon les sources. Des banderoles de Savoie, de Macon, et quelques symboles vendéens sur les drapeaux. Entre autres. Car pour l’occasion, Marianne et le Code Civil, le fameux Dalloz, étaient aussi de la partie. En guest star, Frigide Barjot.

2013-05-MPT02

galerie photo complète ici

Pas là pour pousser la chansonnette, Frigide, mais pour promouvoir notamment son Union Civile qui remplacerait le mariage pour tous. Mais le GUD s’en mêla, en se joignant à la banderole déployée par l’asso « Les Enfants des Terreaux » (notez le jeu de mot) opposée à cette proposition ainsi qu’à une pancarte brandie par Blanche Chaussat, élue FN au conseil régional Rhône-Alpes. Frigide quitta donc l’estrade. Le GUD se vantera du succès de son action lors du discours de la prêtresse des manifs pour tous… Un GUD, ou des Jeunesses nationalistes qui avaient vu Alexandre Gabriac intégrer le cortège. Mais s’en faire expulser rapidement, même si certains de ses sympathisants ont pu s’y mêler non loin de la tête de cortège.

Quelques échauffourées plus tard, elle remontera en tribune et termina son intervention, appelant notamment à un Manifeste de la place Bellecour sur la filiation.

2013-05-MPT-02

2013-05-MPT-03

galerie photo complète ici

Une manifestation qui se voulait donc dégagée des polémiques. Pas simple, avec des élus FN présents eux aussi dans la marche… Lors des discours, la palme des huées ira à Christiane Taubira, Garde des Sceaux, en deuxième position Najat Vallaud-Belkacem, assez engagée sur le sujet elle aussi. Le Maire de Lyon sera lui aussi visé par les manifestants, lui qui pourtant n’est pas un chaud partisan de la loi.

Après les discours et a priori hors dispositif officiel, les Homen on fait un happening viril, qui tranchait avec le déroulement de l’après-midi.

2013-05-MPT-05

Plus que 10 jours avant que le Conseil Constitutionnel entérine le texte. Frigide Barjot a appelé à un objectif de 3 millions de participants à la prochaine manifestation parisienne. Et après ? On peut reprendre une vie normale, et observer les conséquences de ces rapprochements (pas seulement politiques, parfois) entre candidats de la campagne municipale… D’ici là, des élus ou personnels politiques lyonnais ont d’ores et déjà annoncé que leur planning commençait à se remplir pour des unions de personnes de même sexe, dont Romain Blachier (adjoint à l’économie, au commerce et à l’artisanat, à Lyon 7e) et Nathalie Perrin-Gilbert (Maire du 1e arrondissement). Cette dernière avait d’ailleurs pris de l’avance en février dernier

Livetweet : 

– à revivre sur @toniolibero / #manifanti

revue de presse :

rue89Lyon

Le Progrès : diapo photo de Maxime Jegat

– Lyon Mag

Publicités

2 réflexions sur “Manif pour tous à Lyon : Marianne déconne

  1. Je n’avais pas lu cet article. Petite remarque : j’imagine que quand tu écris « symbole vendéen » tu fais allusion au sacré coeur rouge sur fond blanc. Je dois quand même préciser que ce n’est pas un symbole « Vendéen » mais simplement catholique à l’origine, qui trouve son origine avec l’apôtre Jean et symbolise la fidélité à la foi. Il est toutefois vrai que ce symbole avait été utilisé comme signe distinctif pendant les guerres de Vendée et ensuite récupéré par les mouvances royalistes et conservatrices ensuite. D’où j’imagine sa présence dans cette manif…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s