Du spectaculaire chez Fellini

Sur les cendres de la seconde guerre mondiale, le néoréalisme italien des Rossellini, De Sica ou De Santis et Visconti proposait en cinéma un traitement très concret de la réalité italienne populaire d’après-guerre. Un jeune cinéaste-caricaturiste venu de Rimini propose en 1952 Le Cheikh Blanc, un film amer mais plus flamboyant que ce que l’on […]