CinéDuchère : à Lyon, l’église qui s’est réincarnée en cinéma

J’ai trouvé un moyen pour faire en sorte que mes billets soient lus : accepter les invitations des copains comme Littlecelt qui me proposent un #guestblogging chez eux. En voisin du 9e arrondissement qu’il est (et parce que ça résonnait très bien avec son précédent papier sur une déambulation architecturale à Lyon en 10 lieux), je lui ai proposé ce papier patrimoine, sur un endroit et un quartier où j’ai pris énormément de plaisir à travailler quelques années. En face du stade de l’AS Duchère en plus. Les clichés que vous allez découvrir sont rares, donc profitons-en aussi ici. Bonne lecture.

En 2015, les anciennes prisons lyonnaises Saint-Paul et Saint-Joseph à côté de la gare de Perrache se transformeront en lieu de savoir. En effet, les cellules céderont la place aux salles de classe de l’Université Catholique de Lyon, les étudiants feront suite aux taulards. Ce ne sera pas la première fois dans l’histoire lyonnaise qu’un bâtiment symbolique change d’usage : c’est aussi le cas du cinéma CinéDuchère, dans le 9e arrondissement, qui occupe les murs de l’ancienne église de Balmont. Et les reliques du passé y sont toujours bien présentes, en dehors comme à l’intérieur.

Archive : église de Balmont
Source : collection bibliothèque Municipale de Lyon, fonds Lyon Figaro (informations complètes ici)
droits Creative Commons – Paternité. Pas d’utilisation commerciale. Pas de modification.

En haut de la colline oubliée, dans le quartier de la Duchère, un curieux monument se dresse au carrefour de l’avenue Andrei Sakharov et du boulevard de Balmont. Conçue par l’architecte Pierre Genton, disciple de Le Corbusier, l’église de Balmont a ouvert ses portes en 1966 quelques années après que Louis Pradel a concrétisé son projet de « grand ensemble » sur ces anciennes terres boisées et accueilli ses premiers habitants.

Le quartier évolue et le bâtiment de l’église doit se trouver une autre destination. Depuis 1996, le lieu accueille un cinéma, CinéDuchère. La façade extérieure – épargnée par les graffitis – n’a pas changé depuis sa construction. Et l’intérieur réserve quelques surprises, car les spectateurs prennent place dans la même configuration que les fidèles. Les visiteurs de la salle obscure ont un point commun avec ceux qui venaient chercher la lumière divine : si actuellement ils font face à un écran, la chaire du prêtre trône encore, cachée derrière la toile. Visite guidée des lieux en image.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-01

Façade de CinéDuchère vue de l’avenue A. Sakharov (Lyon 9e)

2014-02-Cine-Duchere-eglise-02

CinéDuchère vu du carrefour du boulevard Balmont et de l’avenue A. Sakharov (Lyon 9e). On remarque que le dos de la pointe est arrondi.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-03

Façade de CinéDuchère vue de l’avenue A. Sakharov (Lyon 9e)

2014-02-Cine-Duchere-eglise-04

Pointe de CinéDuchère. Cet espace plus élevé que le reste du bâtiment accueille la salle de cinéma d’une jauge de 80 places environ.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-05

Plan rapproché de la pointe du bâtiment de CinéDuchère.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-06

Plan rapproché de la pointe du bâtiment de CinéDuchère, avec l’une des anciennes barres de Balmont en arrière-plan.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-07

Intérieur de la salle de cinéma, l’une des plus confortables de Lyon. Les fauteuils ont changé de couleur depuis cette photo et arborent dorénavant un rouge flamboyant.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-08


Ecran de la salle de cinéma. La chaire est toujours derrière celui-ci.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-09

Au premier plan, la toile de projection sur laquelle défilent les films. Derrière, on aperçoit la chaire.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-10

Au premier plan, la toile de projection sur laquelle défilent les films. Derrière, on aperçoit la chaire.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-11

Derrière l’écran : la chaire, qui fait face aux spectateurs.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-12

Derrière l’écran : la chaire, qui fait face aux spectateurs.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-13

Derrière l’écran : la chaire, qui fait face aux spectateurs.

2014-02-Cine-Duchere-eglise-14

Derrière l’écran : la chaire, qui fait face aux spectateurs.

Publicités