Grrrnd Zero Bohlen : ça avance

Si le chantier à Grrrnd Zero Bohlen est déjà en cours, la partie administrative de l’installation du collectif culturel roi de l’underground lyonnais rencontrait des difficultés qui inquiétaient l’équipe. Après une lettre ouverte et une campagne d’affichage urbain lors des Nuits Sonores qui ont trouvé notamment écho à Libération, les discussions auraient repris, si l’on s’en tient aux quelques lignes contenues dans la newsletter de GZ datée du 20 juin 2014 :

2014-07-GZ-02

« Ah et sinon oui Grrrnd Zero. Eh bien la lettre à Gérard a bien accéléré le processus. On est même un peu dépassés. D’un seul coup même la presse nationale a trouvé intérêt à relayer nos affaires, tous les élus locaux ont aujourd’hui un mot à dire sur notre sujet, une chiée de déformations sont certes relayées contre le projet, mais depuis ce simple courrier, on est visiblement bien plus écoutés.
Quelques jours à peine après la lettre ouverte, on nous a proposé des réunions de travail sur une convention potentielle, la promesse initiale de 5 ans minimum d’utilisation du lieu est réapparue, le 0 loyer a à nouveau été garanti…  Nous n’avons pas encore quelque chose de signé entre les doigts, donc prudence, mais ça bouge. Plus de nouvelles très bientôt on l’espère. »

Pas de triomphalisme, mais les amateurs de culture originale, défricheuse et abordable sont ravis d’apprendre que le projet est en bonne voie.

2014-07-GZ-03

Publicités