Les soeurs Brontë à l’honneur dans le documentaire du lyonnais Morgan Rauscent

Originaire de la région lyonnaise, le réalisateur Morgan Rauscent est un anglophile passionné. Après plusieurs court-métrages de fiction, il s’attaque au documentaire pour aborder la vie et l’oeuvre des sœurs Brontë, hautes figures de la littérature anglaise du XIXe siècle, dans le film Finding Gondal, l’histoire des sœurs BrontëZoom sur ce projet déjà bien avancé qui boucle sa post-prod en crowdfunding dont l’objectif initial de 3 000 € est atteint, mais qui vise les 5 000 € pour une finalisation optimale.

[ EPILOGUE : l’opération crowdfunding a permis de récolter 4330€, youpi 🙂 ]
[ EPILOGUE 2 : Finding Gondal sélectionné à Ciné O’Clock au cinéma le Zola, diffusion le mardi 3 février 2015 à 21h en présence de Morgan Rauscent ! ]

2014-07-bronte-affiche

Tu as déjà une certaine expérience dans le cinéma et de nombreux voyages à ton actif, tu peux nous en dire plus sur ton parcours ?
J’ai étudié à l’université Lyon 2, puis à l’université Kingston de Londres. Je me suis ensuite consacré à la production et la réalisation de courts-métrages, comme La Dernière Sonate au Clair de Lune, pendant quelques années principalement sur Lyon. Ce fut extrêmement fondateur pour moi. J’ai aussi mis un pied dans le clip, avec par exemple la réalisation de 1967 pour le groupe DEJA VU. Depuis quelques années, je travaille beaucoup comme scénariste, notamment pour d’autres réalisateurs.

Comment en arrive-t-on à aborder les sœurs Brontë comme sujet de documentaire ?
J’ai toujours été fan de leur travail. La première fois que j’ai découvert des œuvres comme Les hauts de Hurlevent ou The Tenant of Wildfell-Hall, j’ai eu l’impression de trouver exactement le style de littérature qui me transportait. En 2003, alors que j’étais étudiant à Londres, j’ai voyagé dans le Yorkshire et j’ai découvert Haworth, leur village natal. Je m’étais promis d’y revenir un jour pour y tourner un documentaire. C’est fait, avec Finding Gondal, l’histoire des soeurs Brontë. Peut-être même que je vais retourner là-bas pour une fiction. Une chose est certaine, je n’en ai pas fini avec le Yorkshire !

2014-07-bronte-Morgan

Morgan Rauscent lors du tournage dans le Yorkshire

Ce film est quasiment tourné, et tu as atteint ton objectif de 3 000 € en crowdfunding. Content ?
Très content, mais ces 3 000 € sont une étape. Ils vont me permettre de finir le film, mais pour assurer une bonne post-production, j’ai besoin d’atteindre le palier de 5 000 €. La campagne n’est pas terminée !

Ce documentaire intéresse déjà des diffuseurs, en France ou à l’étranger ?
Oui, il y a déjà des touches internationales, notamment une île pas très éloignée de la France…De nombreux partenaires qui ont permis la réalisation de ce film sont intéressés pour le diffuser : les universités d’Oxford, Cambridge, le King’s College of London, ou le Musée des Brontë à Haworth… Dès que le film sera terminé, je le présenterai aussi à de nombreux festivals et avant-premières.

Concernant les contributeurs qui participeront au financement du film, quelles seront leurs contreparties ?
Outre les contributions indiquées sur le site et ces projections en festivals, les contributeurs recevront le film environ un an avant son édition publique, en dehors des projections précitées.

Peux-tu nous en dire plus sur les intervenants que tu as rencontrés ?
J’ai eu la chance d’avoir les participations de personnalités littéraires comme Sally Shuttlerworth, auteur de Charlotte Brontë and the Victorian Psychology qui rétablit certaines vérités sur les trois sœurs. L’universitaire Shahidha Bari, intervenante régulière à la BBC, propose une lecture gender de l’œuvre. Avec Diane Purkiss, historienne et universitaire au Keble College d’Oxford, on aborde l’importance des contes et légendes qui ont nourri l’œuvre des sœurs Brontë. Ivan Radford, critique et historien du cinéma, compare les adaptations cinématographiques des livres. Sans oublier Josephine McDonagh et Sophie Gilmartin, spécialistes d’Anne et Charlotte Brontë… Un casting d’une richesse incroyable !

2014-07-bronte-ShahidhaBari

L’universitaire Shahidha Bari, spécialisée dans le gender study

Le tournage est partiellement réalisé, qu’est-ce qui est en boite ?
L’essentiel du film a été tourné, il manque surtout les séquences illustrant certaines scènes des romans. Pour cela, je veux construire un théâtre d’ombres chinoises, donc cela nécessite encore beaucoup de travail.

On aura droit à des projections à Lyon, en ta présence ?
Bien sûr, j’ai même déjà une idée du lieu et de la date ! Pour moi les choses sont claires : il y aura de toute façon des projections à Londres, Paris et Lyon !

2014-07-bronte-Morgan2

Morgan Rauscent, réalisateur de « Finding Gondal, l’histoire des sœurs Brontë »

En savoir plus :
La page Facebook du documentaire Finding Gondal, l’histoire des soeurs Brontë

– Morgan Rauscent sur Twitter : @MorganRauscent

– la démo :

Finding Gondal – L’histoire des Sœurs Brontë

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s