#LDC6 : retour sur la Ligue des Cahiers du foot 2014

Le très honorable magazine de foot et d’eau fraîche Les Cahiers du football organisait le samedi 6 septembre à Houlgate (on vous laisse chercher où c’est, un indice : c’est dans la brume) la 6e édition de la Ligue des Cahiers, ou LDC. Les Cahiers, ce sont ces gens qui décernent un Ballon de Plomb annuel (et un Ballon d’Eau Fraîche, aussi, où Bafé Gomis fut nominé en 2013 rien que pour emmerder les lyonnais). Ce sont ces gens que Daniel Riolo ou Pierre Ménès ne peuvent pas blairer, preuve supplémentaire que les Cahiers, c’est bien.

Comme les années précédentes, les forumistes des 12 équipes participantes venus de toute la France se sont retrouvés pour un grand moment de sport qui a totalement éclipsé le Grand Prix de Formule 1 de Monza ou le derby rhonalpin LOU-Oyonnax de Top 14. Une compétition remportée par L’Essaim Hurleur dans le classement à l’endroit, et Olympique Aliénés pour l’envers. Le Prix du pique-nique étant évidemment une nouvelle fois décerné à Envers Et Contre Tout (dont j’ai l’honneur d’être membre).

Le hashtag était #LDC6, et on vous propose un florilège de tous les participants qui savent se servir de leur smartphone même à 3 grammes pour revivre ce qui a probablement été l’événement le plus important de ce week-end. La FFF ne s’y était d’ailleurs pas trompé et a préféré programmer les France-Espagne et Serbie-France à d’autres moments de la semaine, tant les gastronomies locales de ces deux pays ne faisaient pas le poids.

Bref, retour déjà nostalgique sur cette LDC6 qui a vu le talent de BIG (buteur pour la presque glorieuse Raya Occitania en finale) exploser à la face du monde via un Storify humide des yeux (et qui aura tenté de passer outre quelques contraintes techniques pour rendre hommage à tous les participants).

Affiche de la LdC 2014, réalisée par Lasth (EVECT)

Affiche de la LdC 2014, réalisée par Lasth (EVECT)

Publicités