onAir, l’appli made in Lyon des passages médias des célébrités

Zut, encore raté le passage de Kim Kardashian dans Touche pas à mon poste. Ou la dernière interview de Bernard Cazeneuve annonçant la fin de l’internet libre dans Le Petit Journal. Personne ne m’a prévenu en plus…
Finies les déceptions, c’est ce rôle de vigie que remplit onAir, en vous signalant les passages médias de plus de 6 000 personnalités. Une excellente nouvelle pour les gros consommateurs d’actus ou les fans transis. Rendez-vous était donné à l’Espace Ricard pour rencontrer l’équipe qui a développé cette appli, la start up lyonnaise MCIS et son fondateur Vassili Daronnat.

2015-01-onAir-03

« faire le tri dans le bruit, face à l’infobésité »

onAir, la biographie
Le projet est né fin 2013, et l’appli développée à partir d’octobre 2013. But initial : alerter sur les passages médias de personnalités. Et apparemment ça plait : onAir a été téléchargée sur plus de 20 000 terminaux, et a édité 500 000 notifications pour 5 000 utilisateurs actifs. L’équipe de Vassili Daronnat a de hauts ambitions : un objectif de 500 000 utilisateurs fin 2015 et 5 millions en 2016. Think big !
OnAir est disponible pour iOs et Android. Pour compléter la panoplie, la version web est imminente.

Sous le capot
Aujourd’hui, 6 000 personnalités sont référencées (80 % de personnalités françaises / 20 % étrangères). Cette base de données est enrichie par les propositions des utilisateurs.
Anecdote symptomatique de son adoption déjà précoce par les services communication des politiques à l’affut du moindre espace de visibilité, onAir est déjà très utilisé par les personnalités de droite. Peu par le PS, un peu par les Verts, mais je pense qu’on les verra débarquer pour les élections régionales (je ne parierais pas sur une grande médiatisation des discrètes cantonales).

2015-01-onAir-01

Qui l’utilise ?
Selon Vassili Daronnat, onAir est actuellement utilisé par :

  • les médias pour promouvoir leurs émissions télé et radio, afin de ramener de l’audience
  • les Community Managers de personnalités
  • les utilisateurs

L’application est aussi utilisée de plus en plus pour de la veille média (on s’en doutait) mais aussi économique. Parmi les fonctionnalités, l’appli renvoie vers le podcast du média concerné si vous avez raté le passage de votre chanteur favori. Très bonne idée pour les replay !

Dans les nouveautés imminentes, l’utilisateur va pouvoir disposer d’alertes par thèmes ou personnalités morales (entreprises, etc.)… Au calendrier : une fonction chat entre utilisateurs autour du hashtag officiel de la discussion en avril 2015, les abonnements thématiques pour mai, etc.
Et dans une échéance proche, un pied aux Etats-Unis. En 2015 toujours, l’équipe projette de mettre un pied aux USA avec une grande ambition : que le pictogramme-logo soit ajouté à ceux de Facebook ou Twitter sur les pages web.

Business model
Si onAir est destiné à un usage gratuit pour l’utilisateur, il va devenir payant pour les annonceurs : alertes sponsorisées sur une personnalité, un lieu ou un événement (au cas où, par exemple, vous ne sauriez pas que Lyon accueille les Nuits Sonores, par exemple), relances d’alertes, abonnements analytics… OnAir est conscient qu’il propose une audience ciblée et compte bien exploiter sa base de données.

Volet 2.0
Dans son projet, onAir souhaite devenir un réseau social avec un nombre croissant d’utilisateurs : possibilité de voir l’actualité et les abonnements de ses amis, possibilité de poster des alertes par l’utilisateur  (sur les 5 000 utilisateurs actifs, 6 % publient déjà des alertes), statut d’ambassadeur d’une personnalité lorsqu’il publie beaucoup d’alertes sur celle-ci…

Vassili Daronnat, fondateur de la start up lyonnaise MCIS lors de la présentation de l'appli onAir.

Vassili Daronnat, fondateur de la start up lyonnaise MCIS lors de la présentation de l’appli onAir.

Bilan
Je suis pour le moment peu convaincu par le volet 2.0, car la valorisation de l’utilisateur reste à mon sens un peu floue. Mais d’un autre coté, à travers une application comme celle-ci, je cherche à être informé de l’actualité de quelqu’un. Savoir qui a signalé son passage média m’intéresse peu.

Autre point qui m’interroge : les ambitions internationales de onAir sont tout à fait louables et justifiées, le potentiel est là. Je me demande juste si la tour Eiffel du logo ne serait pas un frein pour certains pays aux mentalités protectionnistes, ou si une position de politique internationale de la France n’entraînerait pas dans d’autres pays un boycott de l’application de par son fier affichage made in France (remember Mururoa).

Mais pour m’être aussi retrouvé dans la situation de vouloir être informé des passages médias de personnalités qui m’intéressaient, onAir comble un vide immense. Rien que pour ça, je valide. L’aventure ne fait que commencer, mais elle s’annonce très intéressante pour les futurs start up françaises qui ambitionnent un rayonnement mondial. Et pour les médias, de probables leçons à tirer d’une nouvelle approche de la promotion de leur contenu.

2015-01-onAir-04

logo de onAir (source : http://www.onair-alert.com)

onAir sur le web : c’est par ici pour les liens vers les pages Facebook, Twitter et LinkedIn.

Publicités

2 réflexions sur “onAir, l’appli made in Lyon des passages médias des célébrités

  1. Mmerci Tonio pour ce bel article, tu poses effectivement les bonnes questions … 😉 pour le logo français… j’ai envie de croire que le french bashing aura cessé et que la Tour Eiffel sera à nouveau le signe de l’innovation et la représentation de tous les talents français 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s