Créateurs en Rhône-Alpes : Yohan Claerbout, artisan-designer

Dans le magnifique couvent Sainte-Cécile de Grenoble, la Fondation Glénat propose l’exposition Montagne Design, ou comment la montagne inspire des designers. Elle a sélectionné une quarantaine de créateurs pour des œuvres diverses comme des abris de montagne ou des ours-étagères. Parmi eux, l’annécien Yohan Claerbout dont on peut voir les tabourets en chêne massif oakstool ou les tables basses modulables Asterida. Rencontre avec Yohan, qui se définit comme artisan-designer.
[et j’ai deux entrées à donner pour ceux qui veulent visiter, faites-moi signe 🙂 ]

les tabourets oakstool, coup de coeur perso !

les tabourets oakstool (chêne massif et gravure laser), coup de cœur perso !

Yohan, tu es designer et ébeniste, d’où vient cet intérêt pour le bois et le design ?
2015-claerbout-design-portraitA l’âge de 3 ans je trainais déjà dans les forêts avec mon père pour faire du bois de chauffage, je triturais des « pti » bout de bois, je m’amusais….. Quand je n’étais pas dans les bois, j’étais à l’école et j’adorais dessiner. Vers 12-13 ans, j’ai pris part au projet de construction de la maison de mes parents, et après l’école ou pendant les vacances scolaire j’étais sur le chantier avec mon père et les ouvriers.
Évidemment lorsque j’ai été en âge de m’orienter pour mes études, le choix était vite fait : un BT agencement archi intérieure. L’envie de dessiner, mais pas que : il m’était nécessaire de mettre en volume ce que j’avais dans la tête. Ensuite orientation en ébénisterie dans le Jura. Le contexte était parfait pour s’épanouir dans ce milieu. Puis séjour à la capitale pour un poste de prototypiste en design mobilier et objet. Avec toujours dans un coin de ma tête l’envie de faire mes propres créations.

l'ensemble de tables basses Asterida. Peut aussi servir de tabouret, hein.

l’ensemble de tables basses Asterida, dispo en chêne, frêne ou noyer. Peut aussi servir de tabouret, hein.

Pourquoi avoir voulu mêler les deux ? Qu’est-ce qui te motive à créer ?
Dessiner c’est bien, fabriquer c’est bien, les deux en même temps c’est mieux ! La satisfaction de mettre en volume son dessin, puis de sentir la matière, la dompter ou pas…

Dans l'atelier de Yohan Claerbout : les tables basses Astérida, et du mobilier de jardin.

Dans l’atelier de Yohan Claerbout : les tables basses Astérida, et du mobilier de jardin.

D’où vient le bois que tu utilises ?
J’essaie d’utiliser un maximum de bois locaux. Pour le tournage sur bois, je récupère du bois d’élagage sur Annecy, ou parfois des bûches de chauffage. Pour les meubles, j’utilise du bois de Haute-Savoie, Savoie ou Jura. Par exemple, les tabourets oakstool sont en chêne de Charente, parfois de Bourgogne.

Quels types de créations proposes-tu ? Uniquement du mobilier ?
Je propose du mobilier en règle général mais je ne m’arrête pas au mobilier ni à la matière bois. Je suis toujours intéressé par d’autre matériaux, des objets, des textures, des associations avec d’autres compétences et métiers etc. Je propose également du design d’espace notamment pour de l’événementiel, de la décoration, du prototypage et du design d’objet

Yohan Claerbout fait aussi des sapins de Noël. Classe, non ?

Yohan Claerbout fait aussi des sapins de Noël. Classe, non ?

Qu’est-ce que la gravure laser amène à certaines de tes créations ?
La gravure laser permet de concevoir des objets ou du mobilier avec une autre approche (on peut concevoir des découpes pour des gabarits d’usinage, des pochoirs) et permet de proposer des projets graphique tant dans la façon d’utiliser les volumes bois que d’en traiter ses états de surfaces.

En quoi est-ce spécial d’être exposé au couvent Sainte-Cécile de Grenoble, par la Fondation Glénat ?
Le lieux est vraiment surprenant, beau, les volumes architecturaux s’adaptent très bien pour une expo design, la scénographie est adaptée. Et exposer dans une « maison » telle que Glénat peut apporter des opportunités non négligeables, une visibilité intéressante, amener de nouveaux clients, de nouveaux projets, gagner en crédibilité dans mon positionnement de créateur.


Montagne design
, proposé par la Fondation Glénat jusqu’au 14 avril 2015 au Couvent Sainte-Cécile (37 rue Servan 38000 Grenoble), du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 19h. Entrée : 6 € – gratuite pour les moins de 13 ans.

Pour en savoir plus sur Yohan Claerbout :
site internet : http://yohanclaerbout.com
Facebook : http://www.facebook.com/yohan.claerboutdesign
Instagram : https://instagram.com/yohanclaerboutdesign
Pinterest : http://fr.pinterest.com/yohanclaerbout/
Twitter : https://twitter.com/yonhan

le couvent Sainte-Cécile, hôte de la Fondation Glénat, à Grenoble.

le couvent Sainte-Cécile, hôte de la Fondation Glénat, à Grenoble.

Publicités