Les unes du Musée de l’imprimerie : une histoire de la presse lyonnaise et française

Enfin ! Oui, enfin je suis allé visiter l’expo « Scoop : une histoire graphique de la presse » de l’inestimable Musée de l’Imprimerie et de la Communication Graphique, basé au cœur de Lyon. Et l’amoureux des médias que je suis n’a pas été déçu. Le musée détient un patrimoine de presse extraordinaire, renforcé du don par Bernard Gelin, collectionneur acharné, d’un fonds de plus de 25 000 exemplaires de journaux dont les plus anciens datent du XVIe siècle.
Le musée propose donc une visite de l’histoire de la presse sous l’angle de l’évolution graphique des titres de presse d’information générale ou spécialisée en fonction d’avancées techniques (introduction de l’image, de la couleur, l’apparition du format tabloïd, les technologies qui ont révolutionné l’impression ou l’envoi des photos, etc.). La visite est enrichie de nombreux cartons contextualisant les conditions de parution selon les périodes, dont celles de l’Occupation. Un patrimoine inestimable, à voir jusqu’au 30 janvier 2016 (dépêchez-vous, pour notre part on s’excuse d’y être allé aussi tard…).

 

 

 

 

Et mon empressement m’a induit en erreur : la révolution de Gutemberg a plutôt lieu entre 1450 et 1500 🙂

 

 

 

 

 

 

 

2016-01-MusImprim_05

 

 

2016-01-MusImprim_02

2016-01-MusImprim_07

2016-01-MusImprim_06

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2016-01-MusImprim_03

 

Musée de l’imprimerie de Lyon
13, rue de la Poulaillerie 69002 Lyon
Twitter : @MusImprim

Publicités

4 réflexions sur “Les unes du Musée de l’imprimerie : une histoire de la presse lyonnaise et française

  1. En gros faut que je me bouge avant dimanche !
    Merci d’avoir réuni tous tes tweets pour en faire un billet qui fait bien envie 🙂

    • c’est un peu paresseux comme stratagème, ce mode gonzo blogging, mais à part ça l’expo vaut vraiment le coup ! 🙂 (et ce musée mérite d’être plus valorisé qu’il ne l’est, tant son fonds est inestimable)

  2. Pingback: Médias et com #vintage : Le Progrès et la PQR Rhône-Alpes-Auvergne | toniolibero

Les commentaires sont fermés.