#TonioNatTour On a testé Yoko Ono avec les enfants au Mac Lyon

« Le musée c’est nul, on s’ennuie, c’est loin… » Si vous avez déjà testé, les enfants et les musées ne sont pas toujours compatibles. Et on peut les comprendre, car parfois les œuvres peuvent être ardues pour nos chères têtes (pas toujours) blondes. Et rarement ludiques. Heureusement, il y a des exceptions, et l’expo sur Yoko Ono accueillie au MAC Lyon en fait partie.

2016-04-YokoOnoLyon_3
Les enfants aiment toucher, c’est comme ça. Les adultes aussi, parfois. Dans leur démarche de proximité croissante avec le public, les musées multiplient les interactions avec les œuvres, soit sous forme numérique comme le musée des Beaux-Arts de Lyon, soit directement avec certains objets exposés comme le fait le musée des Confluences. Mais les précurseurs de cette démarche sont les artistes eux-mêmes, une tendance notamment développée par Fluxus à partir des années 60.
2016-04-YokoOnoLyon-09
On se souvient de la rétro Ben que le MAC Lyon avait accueillie en 2010 (on en avait d’ailleurs parlé sur ce blog), qui impliquait une participation transgressive du visiteur, sur un fond de réflexion autour du statut sacralisé de l’œuvre et de l’artiste. Pour l’expo en cours « Lumière de L’aube » consacrée à Yoko Ono, le choix des œuvres approfondit ce désir du partage et de la connexion, pour le bonheur de nos kids qui ont pu à loisir se balader dans le noir, taper fort au marteau sur des clous, monter sur des échelles, faire du toboggan, dessiner sur une mappemonde, répondre à un questionnaire absurde, etc. Sur les presque trois heures qu’aura duré cette visite, on ne les aura pas entendu une seule fois se plaindre. Révolution.

2016-04-YokoOnoLyon-10

NDLA : ceci n’est pas un hommage aux Illuminati.

On pourra reprocher à l’artiste des messages simplistes-baba-cool, mais pas de permettre à un jeune public de s’approprier les œuvres et de jouer avec (même si toutes les œuvres ne sont pas kidfriendly non plus, hein, et coup de coeur absolu pour l’installation « ex it »). Et cet art ludique, stimulant et accessible, il nous fait aussi envie, en tant qu’adulte. Merci Fluxus !

"ex it", gros coup de cœur perso.

« ex it », gros coup de coeur perso.

Notre tweetvisite trop drôle, rafraichissante et remplie d’humour de bon goût avec @cranemou est à consulter ici ou en cliquant sur l’image ci-dessous (et son billet sur l’expo est à lire là).

2016-04-YokoOnoLyon-storify

Lumière de L’aube, Yoko Ono
jusqu’au 10 juillet 2016 au MAC Lyon

Publicités

3 réflexions sur “#TonioNatTour On a testé Yoko Ono avec les enfants au Mac Lyon

  1. Pingback: #TonioNatTour On a testé Yoko Ono avec l...

Les commentaires sont fermés.