Le graff dans les murs de Science Po #Lyon ! #streetart

Trois étudiants en L3 de Sciences Politique de Lyon2 se sont intéressés au graffiti dans le cadre d’un devoir de cours, début 2016. Et quand des étudiants d’une telle institution se penchent sur le street-art, on se dit que les mentalités évoluent. Et dans le bon sens.

2014-06-01-Street-art-Vaise-18

Intitulé Mobilisation collective, enquête sur la pratique du graffiti, ce travail reprend l’histoire du street-art, et aborde les variations esthétique, politique ou artistique qui participent à ce courant artistique bien présent dans les environnements urbains du monde entier et qui a explosé à partir des années 80.
Cette contextualisation culturelle est étayée par une enquête réalisée sur 370 personnes et des propos de graffeurs ainsi que d’un blogueur amateur de murs peints mais non pratiquant (JE ME DEMANDE QUI ÇA PEUT BIEN ÊTRE) que l’équipe a contactés pour témoigner de leur approche.

Un rendu final qui suscitera peut-être des commentaires chez les puristes du graf originel, dans tous les cas une mise à jour intéressante et bienvenue sur le sujet, alors que se multiplient depuis un an les procédures contre les street-artistes à Paris, Lyon et ailleurs en France.
Un grand merci, donc, à Marine, Mathias et Thibaut d’avoir amené la culture graf dans les murs de Sciences Po !

(et pour la peine, vous pourrez trouver ici tous les articles du blog parlant de street-art)

Pour télécharger le dossier, c’est par ici (PDF, 280 ko) :

2016-05-graff-Lyon2-sciencepo-01

 

Publicités