« Ma vie de courgette », l’envers du décor au Musée Miniature et Cinéma de Lyon

Il a fait sensation de Cannes à Annecy, en passant par Angoulême. Et on saura en janvier s’il concourra pour les Oscars. Phénomène cinématographique du moment, le film d’animation Ma vie de courgette, de Claude Barras, est enfin en salle depuis le 19 octobre 2016. Et s’accompagne d’une découverte jouissive de ses coulisses au Musée Miniature et Cinéma de Lyon.

2016-10-vie-de-courgette-09
Production franco-suisse, le tournage de Ma vie de courgette au Pôle Pixels de Rhône-Alpes Cinéma a duré un an et demi, et la post-production s’est déroulée en Suisse pendant 6 mois. Ce film a été réalisé avec la technique de stop motion.

2016-10-vie-de-courgette-06
Le stop motion ? C’est la même technique qu’utilise le studio anglais Aardman Animations pour les Wallace & Gromit, ou encore Tim Burton lorsqu’il réalise L’étrange Noël de M. Jack. Ou, dans des temps plus anciens, le grand Ray Harryhausen dans Jason et les Argonautes en 1963 : des marionnettes qu’on photographie, puis qu’on déplace légèrement pour une nouvelle photographie, l’enchainement des clichés sur la pellicule créant le mouvement.

2016-10-vie-de-courgette-02
C’est justement cet univers de l’animation que propose de découvrir le Musée Miniature et Cinéma de Lyon, à travers le making of de Ma vie est une courgette. L’autre musée lyonnais du cinéma propose des éléments de décors et des marionnettes qui ont servi au film, ainsi que des extraits du scénario ou du storyboard original, afin de retracer les différentes étapes qui rythment la création d’un film.

2016-10-vie-de-courgette-03

Tête de marionnette et son kit d’expressions de bouches et d’yeux. Le Stop Motion ne se limite pas à la pâte à modeler !

2016-10-vie-de-courgette-04

Storyboard du film : des post-it sur lesquels on a dessiné les scènes, pour se faire une idée du film plus visuelle que ne le propose un scénario.

2016-10-vie-de-courgette-05

Découpage scénarisé du film, avec les noms des plans, un dessin et la description de l’action.

Cette expo temporaire s’inscrit parfaitement dans les thématiques de l’exposition permanente, qui regorge de pièces originales de films (costumes, maquettes… et la Reine Alien !) autant qu’il partage avec le public un amour sincère du cinéma et de ses coulisses.
Le Musée Miniature et Cinéma n’est pas le musée le plus connu de Lyon, mais il mérite largement le détour, en solo ou en famille. Et il donne une furieuse envie de se replonger dans sa filmothèque ou de courir les salles obscures !

« Ma vie de courgette, l’envers du décor »
du 7 octobre 2016 au 2 avril 2017

tarif : de 6,50€ à 9€

Musée Miniature et Cinéma
« Maison des Avocats »
60, rue Saint Jean, 69005 Lyon
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h30 (samedi et dimanche de 10h à 19h)
Vacances scolaires et jours fériés : tous les jours de 10h à 19h

Accès : Bus & Métro Ligne D (arrêt Vieux-Lyon)

2016-10-vie-de-courgette-08

Publicités

7 réflexions sur “« Ma vie de courgette », l’envers du décor au Musée Miniature et Cinéma de Lyon

  1. Pingback: Lyon Family Crunch » Les bons plans sorties en famille à Lyon » Que faire à Lyon ce week-end avec les enfants ? (28, 29 et 30 octobre)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s