Logiciel libre et TV sur PC : quel FAI choisir quand on est sous #Linux

Quand on fait le choix de quitter l’univers de Windows ou d’iOs et qu’on tente enfin l’aventure d’un OS libre basé sur Linux (Ubuntu, Xubuntu, Mint, etc.), on se rend compte qu’au final on peut tout autant se servir de son ordinateur, voire plus : le panel de logiciels intégrés d’office dans ces distributions gratuites est bien plus large que dans un ordinateur neuf équipé par Microsoft ou Apple. Et on fait des économies en redonnant une seconde jeunesse à un PC qui a certes quelques années au compteur, mais qui est encore largement capable de rendre de nombreux services.
Pourtant, le bât blesse lorsque l’on souhaite bénéficier des services de télévision sur ordi proposé par les fournisseurs d’accès internet (FAI) qui dominent le marché français : il vaut mieux prendre ses précautions au moment de choisir son opérateur si votre ordinateur est devenu votre écran principal.

Revue d’effectif des forces en présence, avec les bonus MyCanal et Netflix (et au passage, test des SAV Twitter de ces marques).


1) Bouygues Telecom :

Bon, Martin Bouygues doit être d’origine bretonne, c’est ni oui ni non (mais plutôt non).

2) OrangeBon bah pareil. Pas de Windows ou d’iOs, pas de télé sur ordinateur.

3) Free Quatre jours et une relance plus tard, toujours pas de réponse du compte officiel Free, mais la communauté Twitter est magique : merci à @AoiKeiichi de m’avoir renseigné !
Donc Free utilise le lecteur multimédia VLC pour son service de TV. A priori VLC étant un logiciel libre, ça passe sous Linux, donc.

Et pour le SAV de Free, en fait il fallait envoyer un message privé. Réponse dans les deux heures, du coup, et on nous renvoie vers le même lien.

 

4) SFR (Altice, pour les vieux)

Douze heures plus tard et à 2h du matin, l’équipe d’astreinte me répond (ok, c’est de ma faute aussi, à poser mes questions un week-end de Pentecôte). Pour me dire qu’elle transmet aux personnes compétentes. Les SAV, l’autre école de la patience.

24h plus tard, enfin une réponse, mais en message privé (bon, pourquoi pas) : ni oui ni non, là encore (les origines bretonnes de Patrick Drahi), et un lien vers les CGV.

Dans ces CGV, Linux est mentionné. Donc a priori la réponse est oui, finalement :

Parce que la télévision se regarde aussi via des services de VOD ou des chaines spécialisées, intéressons-nous à un fournisseur de contenus historique, Canal+ (via son service MyCanal), et un nouveau venu, Netflix :

5) Canal + Mauvais point pour Canal+ : on nous répond que Canal et Linux, c’est niet. Sauf qu’encore une fois, Twitter est génial et c’est le compte @plusdedev de l’équipe des développeurs de Canal qui modère cette réponse :

Bref, merci BEAUCOUP à l’équipe des développeurs de Canal de proposer des solutions alternatives, et en plus de se prêter si facilement à la discussion (ça donne envie de leur poser plein de questions du coup, mais ce n’est pas le sujet de ce billet).

6) Netflix

Netflix, c’est déjà simple de s’abonner. Encore plus d’avoir une réponse (ils auront été les plus rapides à réagir), et une réponse positive : oui, tu pourras regarder toutes leurs séries si tu es sous Linux.

 

En conclusion :

  • Faire le choix d’un OS libre, c’est hélas en conséquence devoir faire le choix de son FAI pour pouvoir profiter pleinement des services proposés.
  • Avoir une réponse simple et claire de son FAI sur sa compatibilité avec un OS libre est un petit parcours du combattant (les militants du libre y sont habitués, heureusement) : délai de réaction variable, renvoi vers les fastidieuses CGV, etc.
  • Certains FAI délaissent Linux, absent des CGV. Mais tout comme Windows 10 est aussi absent de la liste des OS Windows compatibles. Il serait peut-être temps de les mettre à jour, les gars.
  • Si Free a fait le choix de passer par VLC (logiciel libre), ce n’est pas le cas de Canal+ qui nécessite un module de DRM inclus dans Chrome (et Firefox* ?), mais qui implique donc d’installer Chrome. Chrome, de Google. Une solution palliative qui pourra irriter les puristes libristes, donc.
  • La lecture des CGV est aussi rigolote pour les utilisateurs via mobiles : chez certains, le service sera compatible avec les deux dernières versions iOs en cours. Donc si tu as un vieil iPhone (et même si en fait il n’est pas si vieux), eh bien tu n’es pas sûr de profiter longtemps de ton abonnement.
  • Bref, tout ça n’incite hélas pas les utilisateurs à lutter contre l’obsolescence programmée ni à se tourner vers des alternatives libres pourtant de plus en plus user friendly 😦

 

*Pour Firefox, je m’interroge quand même : je n’ai jamais plus regarder MyCanal sur LinuxMint avec Firefox. Une nouvelle discussion à avoir avec l’équipe de @plusdedev, qui apporte cette précision du module de DRM inclus dans Chrome ET Firefox 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s