Lenovo Yoga Book  : bilan de deux mois de grand test

Réputé pour ses ordinateurs portables professionnels ultra-résistants, le constructeur chinois Lenovo s’est lancé depuis quelques années dans une offre plus grand public et plus abordable. Sur le marché des tablettes 2-en-1 (écran tactile + clavier), le Yoga Book en fait partie. Disponible sous Windows 10 ou Android, cette tablette comblera surtout les graphistes et les adeptes d’ultra-mobilité, tant son format poids-plume lui confère un atout indéniable. Elle sera peut-être un peu plus frustrante pour les purs utilisateurs bureautiques, qui devront apprivoiser le clavier Halo dépourvu de touches physiques.

Notre Acer Aspire sw5-012 familiale ayant prématurément rendu l’âme (drame de l’obsolescence programmée ?), nous étions orphelins d’une tablette 10 pouces 2-en-1 bien pratique en voyage. Ça tombe bien, Lenovo cherchait une cinquantaine de testeurs pour son Yoga Book (nom de code : Lenovo YB1-X91F). Carte chance, je suis parmi les élus. La team Lenovo ne prend pas trop de risque avec moi, j’utilise leur increvable gamme pro de longue date (excellent rapport qualité-prix, sur le marché de seconde main) : Lenovo X40 et X60 par le passé, actuellement X201, X220, X240 et W520. Et une tablette A8 en 8’. Et un Lenovo E145 pour ma fille.

Le grand déballage

Tablette bien reçue, on déballe : je reçois la version Windows 10 Pro, en métal couleur noir carbone typique de Lenovo (les versions Android 6.0 sont proposées en coloris argentés ou dorés, toujours en métal). Son poids frappe instantanément : c’est très léger (690 g annoncés), et fin (environ 9 mm d’épaisseur capot fermé). Quant au design, rien à redire : sobre, classe, du Lenovo comme je l’aime.

là ce n’est pas le stylet Real pen, c’est juste un stylo de geek, hein

La connectique est épurée : un port audio pour brancher un casque, un emplacement micro SD pour étendre l’espace mémoire (jusqu’à 128 Go Ram), un port micro HDMI. Et un port micro USB, pour la recharge. Pas de port USB, il faudra passer par ce port micro USB et un raccord USB-micro USB pour connecter une souris, une clé USB ou un disque dur externe pour transférer ses fichiers.

Le raccord USB-micro USB, indispensable investissement (5€) pour ne pas être pris au dépourvu pour le transfert de documents.

Avec la tablette, outre le chargeur et le câble USB, on découvre un bloc-note magnétique avec ses feuilles, et un stylet Real Pen dont la pointe tactile est facilement interchangeable avec des mines d’encre pour transformer le stylet en stylo.

Ces derniers accessoires nous rappellent que cette tablette 2-en-1 a aussi vocation à se transformer en tablette graphique, on y reviendra.

Sous le capot, un processeur quadruple cœur Intel Atom x5-Z8550 (jusqu’à 2,4 GHz), 4 Go de Ram et un disque dur Flash de 64 Go.

64 Go bruts, mais 23 Go disponibles à l’allumage. Nettoyage en perspective si vous prévoyez de remplir la tablette de films ou de séries…

L’écran se compose d’une dalle IPS 10,1’ Full HD (1920 x 1200). L’autonomie est soignée avec une batterie Li-Polymère de 8500 mah, pour une autonomie tournant autour de 8h à 13h selon les usages. On a de quoi voir venir.

Pour le wifi, pas de souci non plus, c’est tout-terrain avec la norme 802.11a/b/g/n/ac double bande (2,4 GHz et 5 GHz). Il n’y pas de prise ethernet, donc ce sera d’ailleurs votre seul moyen de connexion, sauf si vous optez pour la version du YogaBook avec un emplacement de carte 4G.

En ouvrant la tablette, pas de saccade : la charnière-bracelet de montre du châssis accompagne le sentiment de robustesse procurée par le métal du châssis mais ne permet pas de détacher l’écran du clavier, comme avec la Microsoft Surface ou l’Acer Aspire. Cette charnière propose une rotation à 360° qui va amener dos à dos la dalle-clavier et l’écran, pour une utilisation tablette normale. Les rotations intermédiaires permettent différents usages, du mode PC habituel au mode dessin à plat, un dernier mode tente étant propice au visionnage de vidéo.

Docteur clavier Halo et Mister tablette graphique

Pas de touches physiques, donc, mais une dalle qui s’illumine à l’allumage, faisant apparaître le clavier par rétro-éclairage. C’est l’effet Halo (aucun lien avec Nabila). C’est très joli, à défaut d’être intuitif quand on est habitué à taper à l’aveugle. Il faudra un temps d’adaptation si vous la destinez à un usage quotidien, et choisir de garder ou pas le retour haptique (en langage profane, une vibration à chaque frappe) ainsi que le son qui l’accompagne. Les deux se désactivent, utile pour ne pas rapidement irriter le voisinage. Au passage, de nombreux autres testeurs ont recommandé l’installation de Swiftkey Keyboard sur leur version Android (non dispo sous Windows), pour une utilisation améliorée du clavier.

Pas de souci de clavier dans l’obscurité, comme on peut le constater.

Sous les caractères, un pavé tactile qui nécessite aussi un peu d’appréhension : l’absence de limite physique amène souvent à déborder de son cadre, et le point central a pour fonction d’activer/désactiver la souris. Une heureuse mise à jour a résolu le problème de blocage intempestif de la souris suite au passage récurrent de nos doigts gourds au milieu du pavé. Salutaire, car on passait pas mal de temps à réactiver la souris… En comparaison, HP a adopté le même principe sur sa gamme Elite Book, mais a eu l’heureux réflexe de placer ce bouton dans un angle.

En appuyant sur l’icône de stylo au-dessus de ce clavier, on bascule en mode tablette graphique. Le stylet Real Pen (qui fonctionne sans pile) permet de dessiner directement sur la dalle, avec un rendu satisfaisant grâce aux 2048 points de pression du stylet. Niveau graphisme, le logiciel ArtRage Lite est fourni (en version d’essai, sérieux ???), ainsi que Paint3D. Rien ne vous empêchera d’installer d’autres logiciels de graphisme comme l’inévitable Adobe Photoshop, Sketchbook, ou les logiciels gratuits Medibang Paint Pro, Paint.net ou Fresh Paint.

Je ne suis pas dessinateur, j’ai donc laissé ma graine d’artiste de fille (12 ans) la tester, et voilà le résultat après 5 mn de découverte de la tablette :

Conclusion de cette fonction gribouillage par une pré-ado: c’est intuitif (sauf pour moi, qui ne sait pas dessiner). En complément, quelques exemples aussi des autres testeurs, parmi lesquels des graphistes :


(tous les retours des testeurs sont à consulter ici : http://legrandtest.lenovo.com)

L’autre option offerte par le stylet Real Pen est la prise de note. Soit directement sur la dalle, soit en transformant le stylet en stylo (3 mines fournies) et utiliser le bloc-note magnétique. On aura ainsi ses notes en version papier et en version numérisées. Le logiciel OneNote est fourni pour cet usage. Nativement installé, Microsoft Windows Ink propose une entrée rapide vers ces usages au stylet.

Globalement, le ressenti des testeurs graphistes et dessinateurs est très positif sur cette fonctionnalité de dessin du Yoga Book. Et la prise de note est tout autant efficace.
On regrettera toutefois que la tablette soit livrée sans présentation des logiciels et fonctionnalités pour l’utilisation du stylet à destination des néophytes. On est un peu livré à soi-même pour exploiter tout le potentiel du petit bijou que l’on a entre les mains…

Parce qu’il n’y a pas que le boulot dans la vie
Pour le reste, rien à redire : les vidéos se lisent de manière très fluide, et l’écran Full HD ne gâche rien.

  • Le son, annoncé en Dolby Audio Premium, s’avère très suffisant pour voir un film dans un environnement silencieux. Mais ça ne remplacera pas une enceinte Bluetooth pour écouter de la musique à un volume et une qualité sonore plus confortables. Deux caméras 2 Mpx et 8 Mpx feront le boulot pour les séances de Skype, mais pas plus.
  • Et surtout, surtout, le gabarit : son poids de moins de 700 g et son épaisseur de moins d’1 cm en font le compagnon idéal pour la mobilité. Le design est chic, et la robustesse globale du chassis métal du Yoga Book (l’expérience du constructeur est avérée sur ce point) vous épargnera quelques sueurs froides au moindre choc.

Une tablette 2-en-1 de choix

Si vous êtes séduit par le Yoga Book, il faudra toutefois réfléchir un peu pour bien choisir votre modèle :

  • le prix : quasiment 600€ pour la version Windows 10 Pro, quand la version Android 6.0 est proposée à 429€ par Lenovo. On est chez Lenovo, la qualité se paye.
  • La logithèque de l’OS : le catalogue Android est bien plus fourni que le Windows Store. Donc passez bien en revue les logiciels et applications que vous souhaitez utiliser.
  • l’usage : non-graphistes, réfléchissez peut-être à deux fois, sauf si le domptage du clavier halo ne vous fait pas peur. Si par contre vous dessinez ou prenez des notes croquis à la volée, cette tablette sera votre meilleure amie.

Petit comparatif des logiciels pré-installés :

Lenovo YogaBook version Windows…

 

…et Lenovo YogaBook version Android.

Conclusion :
le clavier Halo ne me fera pas mettre au placard mon Lenovo X220 pour la bureautique intensive (rédaction d’articles ou livetweets). Mais l’autonomie, la qualité de l’écran, le poids et le gabarit du Yoga Book l’emportent sur les éléments de réserve. Et si je n’utilise pas la fonction de dessin, elle vous sauvera lors des heures de train avec des enfants lorsque le stock de vidéo sera épuisé.
Et puis, c’est Lenovo, je ne suis pas objectif…

Pour vous faire un avis plus large, on vous recommande à nouveau d’aller voir les regards parfois très avisés sur les différents usages, trucs et astuces qui concernent cette tablette, réalisés par la communauté très variée (et donc représentative de nombreux profils utilisteurs) sur cette page : http://legrandtest.lenovo.com/

Caractéristiques de la tablette mise à disposition :

2017-08_LenovoYogaBook_conf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.