Palmarès des Salades d’Or : Collomb remporte le derby face à Wauquiez

Le 26 janvier dernier, la Comédie Odéon accueillait une bonne partie du microcosme qui compte en métropole pour la 1e édition des Salades d’Or. Proposé par l’équipe de Salade Lyonnaise/Tribune de Lyon, cet événement était l’occasion de décerner des trophées satiriques balayant une année politique passée riche en actualités électorales (présidentielles, législatives) et en nouveautés (En Marche, Laurent Wauquiez). On y était, retour sur le palmarès accompagné de jolies photos en mode Lyon People.

Comme prévu, la Salade a attiré le gratin : représentants de structures culturelles ou édiles, adjoints, ambitieux et courtisans, tout ce beau monde se pressait lundi soir dans les travées de la salle de l’Odéon nimbée d’un rouge lynchien. Point de ministre de l’Intérieur, mais son amphétamine Caroline pointait bien présente. Pas de Laurent Wauquiez non plus, mais les Roadbeat, reprenant les Beatles, lui rendirent toutefois un hommage mérité en entonnant « agite-toi et parle fort ».

En alternance avec Luc Hernandez, la soirée a été présentée par Antoine Comte, redchef’ de Salade Lyonnaise.

Cette introduction musicale passée, place à la cérémonie et à l’homme qui aura marqué la soirée : Julien Santini. Les pastilles de l’humoriste, très justement récompensé d’une Salade d’Or d’honneur en fin de cérémonie, ajouteront à la bonne ambiance d’une soirée rythmée.

2018-02-SaladesDor_10_Kepe_santini

Julien Santini, un peu trop corporate lorsque Antoine Comte lui joue les blagues qu’il prévoit de faire sur scène.

Passons au palmarès, donc. Les présentations de ces nominations sont celles annoncées par Salade Lyonnaise lors de la soirée :

Catégorie « COUP DE POMPE DE L’ANNÉE »

  • Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre de l’Éducation nationale, pour s’être ridiculisée face au golden boy de la robotique villeurbannais devenu le cancre de l’Assemblée nationale.
  • Michel Mercier, ancien garde des Sceaux, qui a voulu se la jouer à la François Fillon.
  • Thierry Braillard, ancien secrétaire d’Etat aux Sports, pour s’être retiré de la politique afin de passer plus de temps avec le couple Collomb.
  • Serge Dorny, directeur de l’Opéra de Lyon, pour avoir un peu trop fait chauffer la carte bleue de l’opéra lyonnais. Entre 8000 et 8500 euros de dépenses mensuelles entre 2013 et 2015 : quelle diva ce Sergio ! (une enquête made in Médiacités, qui signait son arrivée à Lyon de belle manière)
  • Denis Broliquier, maire du 2e arrondissement de Lyon et Laurence Balas, élue du 6e arrondissement de Lyon pour avoir tout juste dépassé les 6% de Benoit Hamon lors des dernières législatives*

*NDLA : 8,49 % pour Laurence Balas, et 8,4 % pour Denis Broliquier

Lauréate : NVB

Catégorie « COUP DE GUEULE DE L’ANNÉE »

  • Alexandre Vincendet, le maire de Rillieux, pour avoir essayé de prouver par tous les moyens que la députée macroniste Anissa Khedher avait triché. En vain !
  • Nathalie Perrin-Gilbert, la maire du 1er arrondissement de Lyon, parce qu’elle gueule tout le temps… Halle de la Martinière, Salle Rameau… Et en général, ça marche !
  • Caroline Collomb, la référente En Marche à Lyon, pour avoir finalement réussi à se lancer dans le grand bain de la politique après avoir fait le ménage en interne. La légende dit qu’elle aurait même lancé à Gérard : « tu vas chercher les petites à l’école, maintenant ! J’ai un parti politique à faire tourner moi ! »
  • Jean-Paul Bret, le maire de Villeurbanne, pour avoir taclé Gérard Collomb comme jamais. Le petit surnom qu’il lui a donné : « Don Corleone ». Une référence à la décision de l’ancien maire de Lyon d’envoyer un candidat macroniste à Villeurbanne contre la candidate du PS.
  • Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, pour avoir remis son homologue du PSG, Nasser Al-Khelaïfi à sa place en lâchant « Quand on sait que le budget du PSG s’élève à 800 millions d’euros, on a le droit de trouver la politique du PSG déstabilisante pour le système ».

Lauréat : Jean-Paul Bret, qui a rassuré le public via une vidéo pré-enregistrée sur son cursus universitaire de botaniste. Un atout non négligeable dans l’entretien des salades, qui sont donc entre de bonnes mains.

Catégorie « COUP D’UN SOIR »

  • Georges Képénékian, maire de Lyon et David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon pour avoir accepté de faire l’intérim de Gérard Collomb jusqu’en 2020. Bravo à eux !
  • Les 12 députés macronistes du Rhône qui n’ont peut-être pas encore compris qu’ils ne feront qu’un seul mandat.
  • Henri-Michel Comet, l’ancien préfet du Rhône, pour avoir à peine eu le temps de goûter à la tarte à la praline.
  • Michel Neyret, ancien numéro 2 de la PJ de Lyon, qui se voyait déjà libre. Raté ! Retour à la case départ pour lui en avril dans le cadre d’un nouveau procès.

Lauréats : Georges Képénékian et David Kimelfeld

Catégorie « COUP DE MAÎTRE DE L’ANNÉE »

  • Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, pour avoir subtilisé le musée des Tissus à Gérard Collomb, sans pour autant l’avoir définitivement sauvé.
  • Thierry Ascione, le directeur du tournoi de tennis de Lyon, pour avoir relancé avec Jo-Wilfried Tsonga le Grand Prix de Tennis de Lyon et avoir par la même occasion piqué la place de Gilles Moretton, l’ancien monsieur tennis de la ville.
  • Claudia Stavisky, directrice du théâtre des Célestins, pour avoir mis en scène la pièce Rabbit Hole dans laquelle joue Julie Gayet et donc avoir fait venir François Hollande à Lyon sans scooter.
  • Gérard Collomb, ancien maire de Lyon, pour avoir eu le nez creux en décidant de s’engager le premier derrière Emmanuel Macron et trahir ses ex-amis du PS par la même occasion.
  • Fouziya Bouzerda pour avoir convaincu Gérard Collomb de lui confier la présidence du Sytral alors qu’elle n’a jamais pris le métro.

Lauréats : ex aequo,

  • Claudia Stavisky, qui a chaleureusement remercié la jurée Anne-Marie Comparini, alors présidente du Conseil régional de Rhône-Alpes lors de son arrivée à la direction du Théâtre des Célestins en 2000.

  • et, évidemment, Gérard Collomb. Remis par contumace et Olivier Brachet, ancien directeur de Forum Réfugiés, qui a ironiquement salué l’intérêt soudain de l’actuel ministre de l’Intérieur sur la question des migrants (on vous invite à revoir sur le site de Salade Lyonnaise la captation vidéo de ce moment)

Les jurés, nominés, primés et l’organisation. Et des gens qui n’ont rien à y faire mais ça fera toujours bien d’être sur la photo.

L’instant Lyon People : la soirée en photos

Gérard Collomb ayant « quitté » Lyon pour Paris, Thierry Philip obligé de passer des Potins d’Angèle au Canard Enchaîné pour prendre des nouvelles de notre ancien maire.

Exclusif : on connaît enfin le visage de la damnation de Faust.

– dis, Georges, tu es sûr que personne ne nous veut du mal ? – je ne sais pas, mais j’ai pris l’habitude de ne pas tourner le dos à des inconnus en tout cas. On sait jamais.

« dites-moi, Antoine, vos salades, là, elles durent 20 ans aussi ou à un moment vous en plantez des nouvelles ? C’est pour un ami… »

Réaction unanime du jury lorsqu’on lui a demandé si Wauquiez n’avait pas un peu exagéré avec l’affaire EM Lyon, pour être sûr d’avoir un prix ce soir.

« dis, gamin, je vais t’expliquer un truc : si tu continues de te rapprocher de Wauquiez, eh bah ma main, là, elle va aussi se rapprocher de ton pif. Tu as compris ou je te fais une démonstration ? »

Quand tu as installé l’appli Tinder Wauquiez Edition, et que tu n’as AUCUN match. #TeamFriendzone

Quand, par dépit, tu tentes un rapprochement avec la gagnante du concours de sosies d’Anissa Kheder. Sur un malentendu, ça peut passer.

Kooples, version Emmanuel H.

« tu as vu, François-Noël, ils ont même mis ton 2e prénom au-dessus de ta tête, ils sont visionnaires finalement à Salade Lyonnaise, hinhinhinhin »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.