Le pure player d’investigation Mediacités lance son appli mobile

Près d’un an après une levée de fonds d’ampleur, le pure player d’investigation Mediacités implanté à Lille, Lyon, Nantes et Toulouse, a lancé début février son application mobile, marquant une nouvelle étape dans son développement.

2019-02_Medicites-appli_01

“Je ne pensais pas que c’était aussi attendu”. Le rédacteur en chef de l’antenne lyonnaise Nicolas Barriquand commente ainsi les premiers retours des utilisateurs abonnés sur l’application mobile de Mediacités, disponible pour les équipements fonctionnant sous Android et iOs.

2019-02_Medicites-appli_03

“Il y a un désir d’appli depuis la création [NDLA : de Mediacités, fin 2016] mais le chantier a débuté en septembre 2018 et nous avons accéléré en décembre 2018. Nous voulions une application légère, peu gourmande et peu intrusive en données utilisateurs.”, renchérit Hadrien Mercier, chef de projet Web à la rédaction. Effectivement, l’appli est légère : 1,92 Mo en téléchargement, et un peu plus de 7 Mo d’espace occupé sur un smartphone dans sa version Android, une appli fonctionnelle sur de vieilles versions de l’OS (Android 6, pour mes tests). Dans sa version destinée à l’univers d’Apple, il faudra télécharger 3,8 Mo pour installer l’appli qui occupera 4,7 Mo d’espace disque, et disposer d’une version iOs 9 ou supérieure.

2019-02_Medicites-appli_04

Espace disque occupé par la version Android de l’application de Mediacités

À l’usage, l’appli se révèle rapide et ergonomique, avec un partage des articles vers Facebook, Twitter et Whatsapp. Une première version très satisfaisante, donc, mais Hadrien Mercier reste prudent : “on attendra fin mars pour faire un véritable premier bilan” de l’impact de l’appli sur le nombre d’abonnements ou le trafic du site, généré majoritairement par la newsletter hebdomadaire et Facebook.

2019-02_Medicites-appli_08

Présentation du menu de l’appli.

Quid du contenu ? “L’appli est un miroir du site, pour le moment, mais nous prévoyons de lancer la lecture hors ligne d’articles présélectionnés”, précise Hadrien Mercier.

Cette application, attendue, n’est que la partie visible de l’iceberg : Mediacités a aussi inauguré une nouvelle rubrique, “l’oeil de Mediacités, qui se veut une revue de presse locale.

2019-02_Medicites-appli_09

Par ailleurs, des rencontres-groupes test ont été organisées avec des lecteurs, pour un feed back sur les avis et attentes des abonnés. Enfin, les effectifs grossissent : un responsable marketing et communication, basé à Paris, sera chargé d’accentuer le développement et la notoriété du média. Et Mathieu Périsse, membre du collectif de journalistes We Report, rejoint la rédaction lyonnaise aux côtés de Nicolas Barriquand.

2019-02_Medicites-appli_07

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.