Médias lyonnais : L’Arrière-Cour emménage

Après une campagne réussie de crowdfunding, le média lyonnais L’Arrière-Cour est enfin en ligne. Ou plutôt dans les boîtes mail, car il se présente sous forme de newsletter. Une soirée de lancement a permis à son créateur Raphaël Ruffier-Fossoul (AKA RRF) de repréciser les contours d’un média au format rare dans le panorama de la presse locale, après l’entretien de présentation qu’il nous avait accordé en décembre.

Rendez-vous était donné à la Cordée Jean-Macé (Lyon 7e) ce vendredi 24 janvier, où une quarantaine de contributeurs et lecteurs étaient réunis pour inaugurer L’Arrière-Cour, le nouveau média de Raphaël Ruffier-Fossoul lancé dans la foulée de son départ de Lyon Capitale.

Si la surprise consistait à recevoir la première mouture dans notre boite mail un peu plus tôt dans l’après-midi, Bruno Bernard représentait le bonus de la soirée : en effet, cette newsletter inaugurale était dédiée au candidat EELV pour la métropole, entre un dense portrait écrit et un long entretien vidéo (spoiler alert : on aime bien les trucs de fond, perso).

La soirée a permis à cette petite audience de rencontrer l’équipe – détaillée ici – et, pour « RRF » de faire un point d’avancée de L’Arrière-Cour depuis son lancement :

  • un peu plus de 12 000 € récoltés grâce à 234 contributeurs via le crowdfunding, et 300 d’après RRF.
  • l’inscription à la newsletter est gratuite, mais les lecteurs peuvent faire un don via une plateforme spécifique. Le média espère être bientôt éligible au don défiscalisé.
  • L’Arrière-Cour a adhéré au SPIIL, le Syndicat de la Presse Indépendante d’Information en Ligne auquel sont aussi inscrits des pure players lyonnais comme Rue89Lyon ou Mediacités. Le SPIIL leur a permis de bénéficier de précieux conseils lors de la création de la structure.
  • 16 000 personnes sont inscrites à la newsletter, et l’objectif pour la fin du mois est de 24 000 destinataires

Sur le format newsletter, RRF a justifié ce choix d’ « un média viral, qui permettent aux contenus de circuler ». La fréquence moyenne de croisière espérée est de deux envois hebdomadaires, avec un contenu varié et ouvert aux idées extérieures, en allant « chercher ailleurs des propositions qui ne sont pas présentes dans la campagne ». Et promet de naviguer entre l’échelle municipale et métropolitaine.

Parmi les thèmes annoncés,

  • des portraits écrits accompagnés d’entretiens vidéo des candidats à la métropole et aux municipales : si Bruno Bernard a ouvert le bal, RRF annonce la présence de Gérard Collomb, Nathalie Perrin-Gilbert, Yann Cucherat ou Renaud Payre dans les messageries des abonnés,
  • Forte dominance du thème oblige dans cette campagne, le média fera le bilan écologique de Gérard Collomb (son bilan social sera aussi interrogé) ainsi que du programme des autres candidats,
  • L’Arrière-Cour interrogera aussi le modèle lyonnais du logement, et du phénomène de gentrification qui accompagne la flambée de l’immobilier local,
  • L’alimentation des cantines scolaires – sujet qui agite notamment le conseil municipal de Lyon depuis quelques mois – sera aussi au menu
  • une rubrique BD est aussi prévue, avec l’ambition d’aboutir à l’édition des planches qui seront proposées aux lecteurs

Si L’Arrière-Cour a clairement été créé pour couvrir le double-scrutin de mars 2020, son plus grand défi sera de trouver le modèle économique qui lui permettra de perdurer après cette échéance, et pourquoi pas, de voir encore plus loin : « L’Arrière-cour est actuellement locale, mais peut-être un jour nationale, qui sait ».

En attendant, pour s’inscrire, ça se passe ici.

Une réflexion sur “Médias lyonnais : L’Arrière-Cour emménage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.