Begaubonus : Bégaudeau et le questionnaire Zab

Vous avez lu en une seule fois sans vous endormir la longue interview de François Bégaudeau ? Bravo, vous avez le droit de visiter la page bonus où l’on va parler de Johnny, d’amour, de Didier Wampas, d’espaces de subversion, de cinéma, de littérature, de foot… Et de lutte des classes. Le questionnaire de Proust est […]

François Bégaudeau, radicalement démocrate

Le théâtre des Célestins de Lyon a accueilli en avril 2014 la pièce Non réconciliés, écrite par François Bégaudeau et mise en scène par Matthieu Cruciani. Dans cette pièce qui caricature la surenchère de théâtralisation des médias, quatre intervenants débattent à une émission radio du derby footballistique imminent entre Lyon et Saint-Etienne. Un débat passionné […]

CinéDuchère : à Lyon, l’église qui s’est réincarnée en cinéma

J’ai trouvé un moyen pour faire en sorte que mes billets soient lus : accepter les invitations des copains comme Littlecelt qui me proposent un #guestblogging chez eux. En voisin du 9e arrondissement qu’il est (et parce que ça résonnait très bien avec son précédent papier sur une déambulation architecturale à Lyon en 10 lieux), […]

Du spectaculaire chez Fellini

Sur les cendres de la seconde guerre mondiale, le néoréalisme italien des Rossellini, De Sica ou De Santis et Visconti proposait en cinéma un traitement très concret de la réalité italienne populaire d’après-guerre. Un jeune cinéaste-caricaturiste venu de Rimini propose en 1952 Le Cheikh Blanc, un film amer mais plus flamboyant que ce que l’on […]

[archives] Tout le monde s’appelle Ozon !

[à l’occasion de la sortie de « Jeune et jolie » de François Ozon le 21 août 2013, je vous propose un flash-back sur des anciens papiers de l’étudiant en cinéma que je fus. Voici donc l’un des papiers que j’avais publié dans le Journal du Festival du Film Court de Villeurbanne en 2001. Au passage, vous excuserez donc […]

MAMMUTH : et seuls les fous survivront

Quatrième road movie pour le duo Delepine/Kervern, Mammuth passe du propos social et politique (la recherche de « papelards » de retraite) à la quête de soi et la libération du poids du passé, la conquête de l’amour libérateur s’il est envisagé comme absolu. Avec un Depardieu bouleversant, dès les premières images, et dans le ton de […]

L’avenir dure longtemps… le passé aussi

« Le film est un matériau (fragile), un produit et une valeur (fluctuante), en même temps qu’il est (ou qu’il supporte) une œuvre d’art ou un moment de la pensée contemporaine. Le film est terriblement mortel, plus que n’ importe quel autre signe, objet, de l’expression humaine. » Jean‑Pierre Jeancolas in Positif (n° 269 ‑ 270, juillet […]