Kader Attia au CCC de Tours : Rucking the Kasbah

De passage à Tours, ma terre natale, pour quelques jours. L’occase d’aller voir à quoi ressemble le Centre de Création Contemporaine, qui accueille pour quelques mois l’expo Kasbah de Kader Attia (mais si, souvenez-vous, LE buzz de la Biennale de Lyon 2005). Plutôt une bonne nouvelle donc, de le voir exposé ici, et d’en savoir un peu plus sur son œuvre. Au programme, quatre installations dont la plus marquante est la tête d’affiche éponyme.

2009-07-kasbah1Kasbah permet de se balader sur des toits en tôle ondulée ou plastique, récup façon bidonvilles, avec paraboles, pneus et vieille chaussure solitaire. Le programme de présentation nous indique qu’il s’agit d’un travail sur l’utilisation du matériel de récup par ceux qui n’ont rien, qu’en marchant ainsi sur les toits, métaphoriquement nous sommes au-dessus des laissés pour compte qui peuplent ces habitats de fortune, et que nous sommes partagés entre voir au loin et regarder nos pieds pour ne pas nous ramasser sur le relief accidenté de ces toitures de fortune.

Perso, j’ajoute la concentration et l’exiguïté de ces toitures, qu’on peut parfois retrouver dans des pays aux vastes horizons désertiques mais dont le niveau de vie oblige les populations déshéritées à vivre ensemble dans une promiscuité subie quand on a fait, par survie, le choix de rejoindre la ville pour espérer y réussir. De plus, même si on est sur des toits, l’installation n’est surélevée que d’une trentaine de cm par rapport au sol, la sensation se télescope donc entre l’imagination en action quand on est sur ces toits, et la réalité pure de l’installation. Sentiment renforcé par la clôture de l’espace par les murs du lieu, coupant net le regard quand l’obscurité ambiante le limite déjà.

2009-07-kasbah2L’ensemble est très ludique quand, gamin, on a rêvé de se balader en toute impunité comme ça sur les toits, vers le ciel, au-dessus du quotidien de la rue. Kasbah permet de réaliser ce désir de sale gosse, tout en le remettant dans une perspective un peu plus éthique, politique, en nous faisant nous balader au-dessus d’une certaine détresse sociale. On domine, donc physiquement et socialement. Mais nos pas façonnent la tôle fragile de ces habitats, transforment sa forme originelle (dans la continuité d’une fonction initiale détournée, de toute façon), et notre horizon ne mène purement à rien, sinon à des murs ou à la nuit. Le message est passé…

Temps absolu et temporalité plus ancrée dans le présent, le mélange fonctionne donc à merveille. Donc si vous êtes dans le coin, précipitez-vous là-bas. Le CCC est à 5 mn de la Gare de Tours, c’est sûr ça change du MAC de Lyon en surface et en standing, mais franchement ça vaut le coup.

Pour les trois autres installations, on retiendra une nouveauté 2009 d’Attia, un diaporama enchaînant des lieux de cultes (mosquées, peut-être des églises aussi ?) dont ne sont filmées en oblique et en lent zoom que les minarets et tours, transformant ces éléments architecturaux richement ornés en de menaçants missiles prêts à être tirés.

2009-07-kasbah3

Artiste, c’est pas apporter une vision, un regard différent ?

Kader ATTIA, Kasbah

Du 4 avril au 31 octobre 2009 au CCC de Tours (Indre et Loire)

MAJ du 24/07/2009 : une dame de CDI qui connait des gens haut placés dans les arcanes du pouvoir démocratique français menace de me dénoncer car d’après certains textes législatifs, je n’ai pas forcément le droit de diffuser sur le net mes photos de l’expo 😉 . Merci donc de ne pas devancer Hadopi à vos moments perdus (d’façon, bientôt le dimanche vous bosserez aussi, donc y’aura plus de moment perdu, je suis tranquille).

Publicités

Une réflexion sur “Kader Attia au CCC de Tours : Rucking the Kasbah

  1. Pingback: Les coups de coeur de la #BiennaleLyon : La Sucrière | toniolibero

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s